ActuSoldes
Accueil
Rechercher une promotion
Rechercher un magasin
Inscription
 
 

 Ville ou Code Postal :
 
 Mots clés :
 
                  
Adresse Email:
Les News permet de connaître l'actualité des soldes et des promotions
La moitié des Français dépenseront moins pour les soldes - 04/01/2015
Ils commencent ce vendredi en Lorraine, demain samedi en Guadeloupe, et mercredi de la semaine prochaine partout ailleurs dans l'hexagone. Pourtant les premiers soldes de 2015 ne devraient pas voir dévaler une horde d'acheteurs en pâmoison dans les magasins. Selon deux sondages publiés ce vendredi, et contrairement au Royaume-Uni il y a quelques jours, les Français vont réduire leurs dépenses lors de ces rabais d'hiver.

Une première étude RetailMeNot/Yougov/ma-reduc.com menée les 9 et 10 décembre (auprès de 998 personnes) montre que 39% des sondés vont réduire leurs dépenses. Dans le sondage réalisé par touslesprix.com (auprès de 1481 internautes», ce sont 56% des Français pensent dépenser moins que les années précédentes.

Quatre personnes sur dix auront un budget supérieur à 200€ quand un sur deux ne dépassera pas la centaine d'euros.

Pourtant l'appétit pour les bonnes affaires est toujours là. Mais l'habitude d'acheter toute l'année à prix réduit, dans les magasins ou sur internet, a, semble-t-il, donné le sentiment à beaucoup de gens que les prix affichés hors de ces périodes n'étaient pas justes. Six internautes sur dix affirment ainsi ne plus être prêts à acheter un produit si celui-ci n'est pas à prix réduit.

Et la crise aidant, ces achats, essentiellement destinés à renouveler sa garde-robe, ne sont pas les plus essentiels lorsqu'augmente le loyer, la facture de chauffage ou la note du supermarché. Plus de quatre sur dix mettent ainsi en avant la hausse des charges de leur foyer (47%) et la baisse de leurs revenus (42%), tandis que 38% évoquent la hausse de leurs impôts.

Pour réguler le marché des soldes, le gouvernement a annulé les opérations flottantes qui permettaient aux grandes marques et aux franchises de casser les prix quatre fois par an, au détriment du petit commerce qui s'en plaignait. En compensation, les soldes dureront six semaines, et non cinq, jusqu'au 17 février.
Accéder au site partenaire
 
Nos partenaires : demander rachat de credit Mytoys.fr Showroomprive.com